Recette facile de la porcelaine froide

pate porcelaine froide Recette facile de la porcelaine froideAmis créatifs, bonjour!

Nous allons apprendre aujourd’hui à faire de la porcelaine froide, étape par étape, avec une recette facile de mon cru. Pour ceux qui se poseraient la question, non, je n’ai fait aucun stage de céramique à Limoge! Je suis juste une inconditionnelle de cette petite sœur de la pâte à sel de mon enfance (vraiment plus solide, vraiment immangeable, vraiment pour les adultes!)

Pour la petite histoire, c’est en 2005 que la porcelaine froide, aussi appelée pâte à maïs, porcelaine à modeler, PAM, porcelana fria, a commencé à faire des émules en France. Elle tient son nom de la délicatesse de son grain comme son homonyme mais la comparaison s’arrête là. C’est une sorte de pâte à sel (sans sel!!!) revisitée. Elle est non-toxique (mais non comestible), très malléable, qui sèche à l’air libre (fini le four qui tourne toute la journée!), et surtout… Que l’on peut fabriquer soi-même!

Elle se vend déjà prête en magasin de loisirs créatifs, mais les prix sont vraiment excessifs. Alors oyez! Ne soyons pas dilettantes et cuisinons nous-même ce joyeux gloubi-boulga, en avant!

Voici les ustensiles, ingrédients et dosages dont vous aurez besoin pour votre préparation (la liste paraît longue, mais c’est une illusion d’optique, c’est plus long lorsque vous y êtes):

  • 1 cuillère en bois (qui ne servira que pour cette utilisation),
  • 1 casserole antiadhésive (idem que ci-dessus),
  • 1 verre de colle vinylique rapide (Quoi? Qu’est-ce que c’est? De la colle à bois, en vente dans n’importe quel magasin de bricolage…),
  • 1 verre d’amidon de maïs (Comment ça je le fais exprès ? De la Maïzena ou autre…),
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre d’alcool blanc (pour la conservation),
  • 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol (ou d’olive ou de noix, c’est comme vous voulez… De toute façon, personne ne goutera votre met terminé!),
  • 1 noisette de crème non grasse type Nivéa Soft à appliquer sur vos mains et sur la surface de travail,
  • des outils de modelage pour sculpter vos créations,
  • de la peinture type gouache ou acrylique pour colorer votre pâte (mais vous n’êtes pas obligés!),
  • Du film plastique pour entourer votre boule,
  • et pour finir (comment ça ouf?) une boite plastique pour éviter qu’elle ne sèche.

ingredients porcelaine froide Recette facile de la porcelaine froidemateriel porcelaine froide Recette facile de la porcelaine froide

Pour la recette, je n’ai eu qu’un seul mot d’ordre: FA-CI-LI-TE (de préparation, de proportions, de cuisson et surtout de nettoyage!). C’est pourquoi je vous offre ces 3 conseils d’amis:

  1. remplacer le verre par un pot de yaourt fait moins de vaisselle, moi je dis ça…
  2. nul besoin d’utiliser les grandes marques, on obtient de bons résultats avec les produits économiques,
  3. n’oubliez pas la crème avant de manipuler la pâte ou c’est celle-ci qui viendra hydrater voir colmater vos doigts (oui oui, je confirme, ça sent le vécu)

Voyons maintenant les étapes de la préparation et la cuisson (je ne mets volontairement pas celle au micro-onde que je n’ai jamais testée):

Étape 1 : Versez dans votre casserole hors feu, la colle, la Maïzena, l’huile et le vinaigre et mélangez énergiquement jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse et sans grumeaux (si c’est laid pour un gâteau, imaginez pour un sujet décoratif).

Étape 2 : Ensuite faites la cuire à feu très doux en ne cessant jamais de remuer (il serait dommage qu’après avoir survécu à la lecture de ma liste, votre pâte brûle!). D’autre proposent la cuisson à feu moyen. Pour ma part, je pense que mes mains et moi-même n’avons nullement besoin d’un relooking au troisième degré dans l’immédiat, voir étape suivante.

Étape 3 : Quand elle se décolle toute seule de la casserole, armés de vos mains enduites de crème, pétrissez cette pâte encore chaude jusqu’à une consistance douce et souple (cuisson très douce, je vous disais…).

Étape 4 : Enduire un morceau de film alimentaire de crème et mettez y la boule de pâte préalablement refroidie. Remalaxez de temps en temps pour éliminer l’humidité qui s’accumule dans le film plastique.

Votre pâte est presque prête.

Étape 5 : Vous pouvez la laisser au naturel ou la teindre avec de la peinture. Si vous optez pour la deuxième solution, une noisette de peinture au cœur d’une boule suffira. Attention, la couleur fonce d’environ 3 tons au séchage.

Étape 6 : Pour certain, c’est là que votre talent de sculpteur s’exprime. Pour d’autres, c’est là que les ennuis commencent (ou continuent…)

Étape 7 : Après avoir terminer de la travailler, ranger votre pâte dans son film plastique puis dans une boite hermétique pour une meilleure conservation.

pate porcelaine froide Recette facile de la porcelaine froidepate emballee porcelaine froide Recette facile de la porcelaine froide

Dernier conseil : si votre objet devait se briser accidentellement (ou non…), une touche de colle à bois et il n’y paraîtra plus.

Voilà, vous savez tout.

Et comme je le dis toujours, nos seules limites sont celles de notre imagination.

Bonnes créations!

Bonnes fêtes!!!

Bonnes fetes Bonnes fêtes!!!Amis créatifs, bonjour!

Je suis heureuse de vous souhaiter à tous de très bonnes fêtes de fin d’année, et mes meilleurs vœux pour 2013 qui pointera bientôt le bout de son nez!

Je tenais aussi à vous remercier de m’accompagner dans cette folle aventure qu’est la création et qui nous rassemble un peu plus chaque jour.

Profitez bien de ces bons moments de fêtes et je vous donne rendez-vous au mois de janvier pour plein d’autre surprises et astuces créatives sur mon blog.

Et d’ici là, n’oubliez pas : nos seules limites sont celles de notre imagination,

Meilleurs Vœux et bonnes fêtes à tous!!!

Sac à main papillons

sac christelfe 3 Sac à main papillonsAmis créatifs, bonjour!

Quel est l’accessoire préféré de toute femme qui se respecte? Son sac à main, bien sûr!

Savant croisement entre le sac de Mary Poppins et la caverne d’Ali Baba, il nous permet de ranger (ou stocker pour certaines) toutes sortes de choses indispensables comme un portefeuille, une paire de chaussures de rechange, un bon livre ou une clé anglaise.

De plus, comme tout  accessoire de mode, il se doit d’être original, fashion, mais surtout UTILE… Exit les micro-sacs avec lesquels on joue au Tétris, vive les sacs énormes qui nous offrent tant de place (et tant de scolioses)!

Moi aussi je voulais trouver celui qui me ressemble… Ou me le confectionner! Je l’ai imaginé plein de poésie, de papillons, et surtout plein de poches.

Je suis donc partie sur la toile en quête du patron de ce fameux sac, que j’ai découvert sur le site Esty. C’est la fée de la boutique de SusieDDesigns qui, contre quelques deniers, m’a envoyé par mail les instructions et patrons de ce fabuleux sac, et ceci, dans les 24 heures. Simple et pratique, tout ce que j’aime. Attention toutefois au patron qui est en anglais, mais merci à Susie d’avoir traduit les Pouces en Centimètres (Ouf, j’ai échappé au convertisseur!)

C’est pour le tissu du créateur Michael Miller (une pure merveille!) que les choses se sont compliquées: en effet, impossible de trouver celui-ci en magasin ou sur un site français à un prix abordable! Après un comparatif sur le Web, c’est aux États Unis que le prix du mètre était le moins cher et le taux de change le plus favorable. Alors soit, ma commande sera passée aux états unis, non mais!!!

Après une semaine d’une interminable attente, patron et tissu étaient enfin à disposition de mes petites mains qui n’attendaient que ça. Armée de ma machine à coudre et de me craies de tailleur, j’étais prête: sac à main, me voilà!!!!

Tout d’abord, j’ai utilisé de la viseline (ou vlieseline de son vrai nom) pour l’appliquer au dos de mon magnifique tissu papillon. Mais me direz-vous, qu’est-ce que cette chose barbare? c’est tout simplement du thermocollant que l’on colle sur le dos de l’étoffe choisie à l’aide d’un fer à repasser pour la rigidifier, cacher les coutures (ou la misère… ^^).

Ensuite, je me suis attaquée à la doublure et ses quatre poches géantes (2 de chaque coté). Vient ensuite l’extérieur de l’ouvrage qui, hormis les poches, est similaire à la doublure. Des pinces ont aussi été effectuées sur l’ensemble des pièces pour lui donner plus d’ampleur.

 doublure sac christelfe Sac à main papillonsexterieur sac christelfe verso Sac à main papillonsexterieur sac christelfe recto Sac à main papillons

Enfin, j’ai assemblé le tout en ajoutant de courtes anses pour que le sac se porte environ une quinzaine de centimètre sous l’aisselle (Mesdames, attention: Sac à main blotti sous le bras, déodorant dans tout les cas! Restons fraîches en toutes circonstances!).

Voici donc le résultat de mon dur labeur:

 sac christelfe 3 Sac à main papillonssac christelfe Sac à main papillonssac christelfe 2 Sac à main papillons

Il est parfait, léger et très original! Les papillons de l’imprimé lui donnent un coté follement féerique que j’adore!

Maintenant, que vais-je mettre dedans? J’ai bien une idée! Ben non, Monsieur m’a dit que ce n’était pas la peine de mettre la moitié de la boite à outils dans mon sac… Ce n’est pas grave, je trouverais bien le moyen d’y mettre d’autres choses tout aussi indispensables

Voilà, vous savez tout.

Et comme je le dis toujours, nos seules limites sont celles de notre imagination.

Bonnes créations!